Après les championnats de France juniors à l’Institut du Judo au début du mois, c’était au tour de la catégorie minimes de se retrouver au Grand Dôme de Villebon, deux ans après la dernière compétition organisée dans l’Essonne.
Un événement national qui aura réuni 971 combattants sur le week-end dans une configuration «animation» (poules puis tableau à élimination directe)  à la logistique bien huilée et lors de laquelle on pu croiser des figures de l’équipe de France seniors comme Shirine Boukli ou Guillaume Chaine, venus coacher. Quel bilan faire de cette compétition dont la dernière édition datait de 2019 ?

L’excellente prestation des jeunes arbitres
Ils étaient cinquante-quatre, venus de toute la France. Sélectionnés via la Coupe du jeune officiel organisée dans chaque ligue, ces arbitres, tous cadets, ont offert une partition globale remarquable. Officiant sur toutes les finales (avec un autre jeune arbitre et un arbitre officiel dans les coins), ces jeunes gens laissent une belle impression. Sérieux, appliqués, curieux, ils ont été à la hauteur lors de ce baptême du feu. Il y eut bien sûr de petites fautes de placement, de posture/stature ou d’intonation de voix. Des caractéristiques qui s’acquièrent avec l’expérience. Reste que le plus remarquable chez ces jeunes officiels fut à la fois une qualité d’arbitrage qui ne baissa pas entre le samedi et le dimanche et pour beaucoup une lecture du combat pertinente et juste.
Souvent sous le feu des critiques, l’arbitrage, et singulièrement celui produit par ces jeunes officiels restera comme notre coup de coeur du week-end.

Le week-end souverain du JC Chilly Mazarin Morangis
Six finales… deux entre combattants de ce même club (en -52kg et -60kg) ! Une statistique époustouflante et pionnière lors de cet événement national, remis au goût du jour depuis fin 2016. Deux titres, quatre médailles d’argent pour le club essonnien qui devance un trio composé de l’Alliance Grésivaudan Judo, du CO Satrouville Judo et l’AJ Loire avec un titre et une médaille d’argent.
Des jeunes médaillés (sur un podium sans numéro et avec les mêmes récompenses) dont il faudra suivre le parcours et voir si ils s’incrivent dans une dynamique de performance chez les jeunes que l’Esprit du Judo vous propose de découvrir dans son numéro actuellement disponible.

L’Essonne et le Vaucluse aux avant-postes
Si le club de Chilly fait en grande partie du département de Fabrice Guilley le plus médaillé de ce week-end avec huit podiums, le Vaucluse de Jean-Marie Mahieu se classe à la seconde place avec cinq médailles : deux titres, une médaille d’argent et deux de bronze.
Des médailles réparties entre plusieurs clubs (US Entraigues, Villeneuve les Avignon, Alliance Judo Provence) qui fait chaud au coeur d’un président «content mais pas surpris. Il faut féliciter d’abord féliciter les professeurs de ces clubs : Claire Maufrais et Jérémy Buisson, Sebastien Bordet ou Philippe Roux. Mais aussi notre conseiller technique, Franck Lerosey. Bien sûr, il faut faire attention à ne pas en faire trop avec ces jeunes. Cela ne reste qu’une toute première étape et surtout pas une fin en soi. Mais cela prouve que la qualité de la formation de notre département n’est pas mauvaise.»

 

« Une fédération au service des clubs »

… « Pas l’inverse » complète la médaillée mondiale 1997, qui a fait une carrière dans la préparation mentale. Secrétaire générale de la fédération, elle est réputée pour son efficacité et sa rigueur. Dossier des violences, démocratisation de la gouvernance de la fédération, féminisation, préparation de la génération des dirigeants de demain, ce qui a été accompli, ce qui a été raté aussi… Magali Baton n’esquive aucune question et porte l’enthousiasme d’une nouvelle équipe dirigeante qui a lancé de nombreux projets depuis son élection.

@seikacoaching

Écoutez le nouvel épisode du podcast Hajime sur toutes les plateformes de diffusion : Spotify, Ausha, Applepodcast, Deezer, Amazon Music et L’Esprit du Judo ! 🥋🎬🍿

#judo#judoka#judolife#podcast#hajime#enjoy#magalibaton

Franck Party, la passion du combat.

Excellent technicien en judo, professeur depuis plus de quinze ans, il s'est pris de passion pour le jujitsu au point de monter sur les podiums mondiaux. Presque déjà deux vies de combattant à trente-six ans, toujours de la passion, mais aussi des responsabilités au sein de Sucy Judo et de Pontault-Combault. Franck Party fait partie de ces judokas qui font le judo français. Un parcours qui méritait bien un coup de chapeau.

🥋@franck_party
📸 @thierryalbisetti

Écoutez le nouvel épisode du podcast Hajime sur toutes les plateformes de diffusion : Spotify, Ausha, Applepodcast, Deezer, Amazon Music et L’Esprit du Judo ! 🥋🎬🍿

#judo#judoka#judolife#podcast#hajime#enjoy#franckparty

C'est une @marieeve.gh émue qui a rejoint la zone mixte à l'issue de sa finale victorieuse, une pensée pour les absents de la sélection française comme elle en faisait partie pour les derniers Jeux olympiques. Ce premier titre continental en poche lance de la meilleure des manières sa reconquête de leadership national en -70kg, où Margaux Pinot, qu'elle a dominée en quarts, se pare de bronze. Il faudra compter sur la combattante du @psg_judo .

"Pourquoi pas moi?" s'était interrogé @ced_revol dans son interview parue en début d'année dans L'Esprit du Judo n°96. Sans se sentir dans un grand jour, le combattant de l' @esbmjudo est allé se chercher son premier podium européen à l'énergie, sans jamais rechigner à la tâche. De quoi valider tout le travail mis en place ces derniers temps et, surtout, continuer de voir loin devant @francejudo #judosofia2022

Sacrée sans être attendue en 2020 du côté de Prague, @shishoouuuu Boukli a cette fois conquis son deuxième titre continental dans la peau de la favorite à Sofia, un ton au-dessus de toutes ses rivales pour définitivement repartir de l'avant après son expérience olympique manquée à Tokyo l'an passé. Cap désormais sur les mondiaux de Tashkent en octobre prochain, où la combattante du @flam91judo de 23 ans visera son premier podium planétaire en seniors #JudoSofia2022 #roadtoparis2024

Dans la foulée des enseignements tirés du dernier Grand Chelem d'Antalya, le comité de sélection de @francejudo , réuni ce mardi, vient de dévoiler la liste de ses sélectionnés pour les championnats d'Europe de Sofia, qui se disputeront du 29 avril au 1er mai.

Féminines

-48kg : @shishoouuuu Boukli (@flam91judo )
-52kg : @buchardamandine_52 (@psg_judo )
-57kg : @sarahleonie_cysique_judo (@acbb_judo )
-57kg : @priscilla_gnetoo (@usojudo )
-63kg : @manondeketer (@esbmjudo )
-70kg : @marieeve.gh Gahié (@psg_judo )
-70kg : @margaux.pinot (@esbmjudo )
-78kg : @madeleine.malonga (@esbmjudo )
+78kg : @romane_dicko (@psg_judo )

Réservistes

-48kg : @melanie__clement (Sporting Marnaval)
-52kg : Astride Gneto (@usojudo )*
-78kg : Audrey @tcheumeo (@rscm_judo )*
+78kg : @leafontaine_ (@sgsjudo )

* En cas de forfait dans les catégories -57kg, -63kg et -70kg, Audrey Tcheuméo a été désignée comme la première à intégrer la sélection, devant Astride Gneto.

Masculins

-60kg : @ced_revol (@esbmjudo )
-66kg : @babydaik Bouba (@aja_paris_xx )
-66kg : @o_czl Cazorla (@esbmjudo )
-73kg : @benjaminaxus (@aja_paris_xx )
-73kg : Théo @riquinos_ (@sgsjudo )
-81kg : @nicolaschilard (@sucyjudo )
-90kg : @alexis_mathieu99 (@sucyjudo )
-100kg : @cedricolivar (@sgsjudo )
+100kg : @joseph.terhec Terhec (@aramjudosaintraphael )

@francejudo @europeanjudo

Championnats de France cadets 2022.

Beaucoup de monde pour cette première journée de compétition.

#judo #francejudo #lespritdujudo