Il s’agit du premier stage international pour l’équipe de France masculine depuis fin février et le stage du Grand Chelem de Düsseldorf. En effet, à partir de ce mercredi (et jusqu’au 21 septembre), neuf judokas masculins vont s’entraîner à Cologne (Allemagne) en compagnie de combattants allemands et hollandais. Parmi eux, Walide Khyar, Romaric Bouda, Luka Mkheidze, Nicolas Chilard, Alpha Djalo, Alexis Mathieu, Axel Clerget, Alexandre Iddir et Cyrille Maret. Un stage à propos duquel Stéphane Traineau, directeur des équipes de France, explique “qu’il a été volontairement restreint en nombre de participants. Des tests PCR négatifs de moins de 48h devront être fournis avant son début à nos hôtes allemands. Nos athlètes devront répondre à un questionnaire médical à leur arrivée à Cologne et fournir un relevé de température quotidien pendant toute la durée du stage. Afin de réduire le nombre de judokas sur les tatamis, légers et lourds seront séparés en deux groupes distincts. A chaque entraînement, il y aura ainsi au maximum 30 personnes sur les tatamis. Ce stage en Allemagne symbolise pour nous une véritable reprise à l’international avant le retour des compétitions de l’IJF World Tour prévue le mois prochain (Grand Slam de Budapest, 23 au 25 octobre). Les équipes masculines allemandes et hollandaises ont des individualités fortes. C’est parfait pour nos masculins qui ont besoin de retrouver des adversaires internationaux après 7 mois d’absence”.