Alors que les informations qui circulaient hier permettaient d’espérer la possibilité d’une pratique au moins pour les mineurs, les annonces faites hier soir par le Premier ministre ont douché les derniers espoirs. En effet, outre les premières restrictions annoncées dès jeudi, l’interdiction de la pratique est désormais la norme au moins jusqu’au 1er décembre. Seuls les athlètes sur liste ministérielle de haut-niveau ont désormais le droit de faire du judo. “Concrètement cela se traduit de la manière suivante : l’INSEP, les pôles Espoir et France restent ouverts. Les clubs, eux, ferment ” explique Jean-Claude Senaud, DTN de la FFJudo.
En ce qui concerne les championnats de France 1re division seniors, le reconfinement rend presque nulles les chances que l’évènement se tienne. Une annonce officielle à ce sujet devrait avoir lieu dans une semaine.