Normalement organisés au mois d’avril, les deux compétitions “toutes catégories” japonaises, le Zen Nihon (pour les masculins) et le Kogo Hai (pour les féminines) vont avoir lieu samedi et dimanche au Kodokan (Tokyo).
Deux évènements qui seront, à l’instar de la Coupe du Kodokan et du duel Abe/Maruyama, diffusés sur internet. Ainsi, vous pourrez suivre le Zen Nihon, samedi, à partir de 2 heures du matin (heure française) en cliquant iciUn tournoi auquel ne participera finalement pas Aaron Wolf, titulaire olympique en -100kg, tenant du titre, à cause d’une blessure au genou mais lors duquel on suivra avec beaucoup de curiosité Ryuju Nagayama, réserviste olympique en -60kg et vainqueur du Grand Chelem de Paris en février.
Le lendemain le Kogo Hai (la Coupe de l’Impératrice) débutera, elle, à 2h30 du matin (heure française). Pour la regarder, ça sera . Pas d’Akira Sone, titulaire olympique des +78kg et championne du monde en titre. La favorite sera donc Sarah Asahina, réserviste olympique en +78kg. Participeront aussi deux judokates de premier plan durant cette olympiade, mais dans les catégories légères : Natsumi Tsunoda, vice championne du monde -52kg en 2017 et redescendu en -48kg au début de saison (elle s’impose en janvier denier au Grand Chelem de Tel-Aviv, battant Shirine Boukli en finale). Une combattante au ne-waza infernal ! Et Ai Shishime, triple médaillée mondiale en -52kg : championne du monde en 2017, 2e en 2018 et 3e en 2019 !