Joint au téléphone, le président de la FFJudo a réagi à l’annonce de la nomination de l’ancien champion du monde en tant que Directeur de la Haute Performance.
« La nomination d’un Directeur de la Haute Performance répond à la vision actuelle du Ministère des Sports et de l’Agence Nationale des Sports dirigée par Claude Onesta, auprès duquel nous avons logiquement pris conseil. Il s’agit désormais de découpler le statut de Directeur Technique National, à vocation plutôt managériale — avec les missions de gestion, d’administration, de formation — et le statut de responsable de la Haute Performance, dont la mission ne concerne que le haut niveau. Nous souhaitions voir Larbi Benboudaoud, qui a si bien réussi avec nos féminines, prendre ce nouveau rôle. Ce Directeur de la Haute Performance n’étant pas subordonné au futur DTN, il n’était pas nécessaire d’attendre la nomination de ce dernier, qui devra faire l’objet d’un appel à candidature, ce qui nous permet de ne pas perdre de temps. Il a été dit que ce poste était le même que celui de Directeur des Equipes de France, occupé actuellement par Stéphane Traineau, ce n’est pas le cas. Le Directeur de la Haute Performance sera globalement responsable de l’ensemble de la filière et il appartiendra entièrement à Larbi Benboudaoud de décider de l’ensemble du système, comment et avec qui il entend mener à bien cet ambitieux projet.

L’annonce de cette nomination à venir était connue du Ministère des Sports, de l’Agence des Sports et de Stéphane Traineau lui-même, que j’ai prévenu le 18 décembre. Il m’a d’ailleurs annoncé à cette occasion qu’il souhaitait présenter sa candidature au poste de DTN, ce qui est très bien. Je veux préciser que nous n’aurions pas souhaité qu’elle sorte ainsi dans la presse, surtout avant Doha. C’est une surprise pour tout le monde, mais l’information étant assez largement partagée, on pouvait le craindre ».

Rappelons que Stéphane Traineau avait réagi hier à la diffusion de l’information diffusée par nos confrères de L’Equipe, via ce communiqué :
“Je viens de lire comme beaucoup d’entre vous, sur lequipe.fr, la nomination de Monsieur Larbi Benboudaoud au poste du Directeur des équipes de France de judo, poste que j’occupe jusqu’ici. Depuis, de nombreuses demandes des médias me parviennent à ce sujet.
Je tiens à féliciter Larbi Benboudaoud pour ses nouvelles fonctions de Directeur de la Haute Performance au service des équipes de France de judo, tous mes vœux de réussite !
Je suis certain du succès de nos athlètes féminines et masculins dans la réalisation des objectifs sportifs que nous avons fixés pour les Jeux Olympiques de Tokyo.
Les travaux de fond que j’ai engagés depuis fin 2017 portent leurs fruits : de nouveaux talents ont émergé lors des récents championnats junior, -23 et senior, j’en suis fier. Une nouvelle génération d’athlètes sera prête pour Paris 2024 !
Je souhaite de tout cœur que les Équipes de France de Judo continuent à briller à tous les niveaux – cadets, juniors et seniors – et je resterai leur plus fervent supporter !”